Remonter

LE BLOG GE

Absentéisme et Présentéisme : Contre la performance des entreprises


Partager sur

Être souvent absent du poste de travail, c’est donner une mauvaise image à l’entreprise. VRAI. Être souvent présent au travail avant ou après nos horaires définis c’est bien. FAUX.

Ces deux comportements nuisent à la performance de l’entreprise et coûtent cher aux entreprises !

Le taux d’absentéisme, un moyen de connaître l’atmosphère et l’état d’esprit au travail

L’absentéisme est le fait d’être absent de manière habituelle ou systématique du lieu de travail. Il s’évalue par l’étude de la cause, de la répétition et de la durée des absences sur une période donnée. Plusieurs facteurs peuvent rentrer en compte et causer l’absentéisme ; un tiers des absences est lié à des circonstances inévitables (congés maternité, maladie, accident de travail…) et le reste lié à des motivations dites « de convenance » (déprime, trouble musculosquelettique…) liés à la pénibilité du travail, âge des salariés, mauvaises conditions de travail, surcharge de travail, stress, climat social…

Le coût de l’absentéisme

Selon l’étude de l’institut Sapiens sur l’absentéisme en France, 108 Milliards d’euros par an de manque à gagner auraient été calculés pour les entreprises soit 4059 euros par an et par salarié.

Il est primordial pour une entreprise de mettre en place des solutions pour favoriser les bonnes conditions des salariés. Avantages : lutter contre l’absentéisme et améliorer la qualité de vie au travail, donc une meilleure image de la marque employeur.

Un taux d’absentéisme est dit normal s’il se situe en dessous des 3%.

Le présentéisme contemplatif et le présentéisme stratégique

Deux formes de présentéisme existent en entreprise :

  • Le présentéisme contemplatif : c’est lorsqu’un salarié occupe son poste de travail mais ne fait rien de concrètement productif.
  • Le présentéisme stratégique : c’est lorsque le salarié arrive tôt et part tard pour se faire bien voir de la hiérarchie.

Il y a un surprésentéisme très prononcé des employés malades. En effet, 48% des français déclarent avoir déjà travaillé en étant malade durant l’année passée.

Hors, le présentéisme coûte cher aux entreprises. Selon une étude, le présentéisme des « malades » dans les entreprises, couterait à ces dernières entre 13,7 et 24,9 Milliards d’euros en France.

Un employé malade, lui, peut contaminer ses collègues, le travail acharné peut aggraver les troubles mentaux chez celui qui en souffre et avoir un impact négatif sur l’atmosphère globale de l’entreprise.

Malgré des problèmes de santé, les salariés sont de plus en plus nombreux à aller travailler même si cela affecte leur concentration, donc leur productivité. Assez paradoxal, vous diriez-vous pour la France, pays des 35h.

En conclusion, si vous avez la grippe restez dans votre lit au chaud ! Si vous n’êtes pas à l’aise dans l’entreprise, parlez-en ! C’est mieux pour vous et vos collègues vous remercieront de ne pas leur avoir refiler votre virus ou votre négativité. Si vous travaillez plus, mais n’êtes finalement pas productif, il n’y a aucun intérêt pour vous, pour votre équipe et pour votre entreprise, au contraire. Le coût de non-productivité est assumé par les entreprises contrairement à l’absentéisme qui est en partie couvert par l’Assurance maladie.

Article précédent : Emploi des seniors : Quelles sont les obligations des entreprises ?

Partager
À LIRE AUSSI
21/08/2019

Transfert intergénérationnel des compétences : une richesse collaborative

Les échanges de savoir-faire entre générations et la transmission de compétences facilitent l’apprentissage des métiers, des règles de fonctionnement et de culture d’entreprise. 1) Un enjeu de performance pour les […]


Lire la suite
1/02/2018

Salon des « Jobs saisonniers »

Olonne-sur-Mer organise son salon des « Jobs saisonniers » le samedi 17 février 2018 au Havre d’Olonne de 10h à 13h et 14h à 17h


Lire la suite
6/05/2019

Reprendre le travail après une longue période d’inactivité

Pour un recruteur, une longue période d’inactivité correspond à plus de 6 mois sans travailler et il est parfois difficile de reprendre un emploi après cette période. Le retour à […]


Lire la suite
slow management
27/08/2018

Productivité & Bien-Etre au travail, adoptez le Slow Management !

Aujourd’hui, un Français passe en moyenne 15% de sa vie au travail. Cette proportion est à la baisse, car elle représentait 40% au début du XXème siècle et jusqu’à 70% […]


Lire la suite
8/10/2018

Prélèvement à la Source, en avant pour une meilleure trésorerie !

En tant que salarié : Le prélèvement à la source est un mode de recouvrement de l’impôt qui permettra de supprimer le décalage d’un an entre la perception des revenus et […]


Lire la suite
Mixité au travail
12/11/2018

Mixité au travail : performance, équilibre et bien-être des salariés !

La mixité au travail intègre des hommes et des femmes, à savoir qu’une profession est dite « mixte » lorsque les hommes et les femmes représentent une part comprise entre 40 et […]


Lire la suite