Remonter

LE BLOG GE

Reprendre le travail après une longue période d’inactivité


Partager sur

Pour un recruteur, une longue période d’inactivité correspond à plus de 6 mois sans travailler et il est parfois difficile de reprendre un emploi après cette période.

Le retour à l’emploi doit donc toujours se préparer en amont.

 

Gardez confiance en vous et restez optimiste !

Certaines personnes perdent la motivation de travailler ou perdent beaucoup confiance en elles durant leur inactivité. Cette dernière conséquence est le frein principal à une réinsertion professionnelle.

En effet, le manque de confiance en soi peut se voir sur le CV, la lettre de motivation et lors d’un entretien.

Il ne faut surtout pas dévaloriser ses réussites. Vous devez renforcer vos qualités, vos compétences et travailler vos lacunes.

Il est également primordial de décompresser et de se ménager l’esprit. Ne consacrez pas 100% de votre temps à votre recherche d’emploi. Il est intéressant de rencontrer d’autres personnes en recherche d’emploi pour élargir vos contacts.

Enfin, pour vos démarches administratives, il peut être très intéressant pour vous d’utiliser la Matrice d’Eisenhower pour organiser vos priorités.

Le principal frein est l’insertion professionnelle.

 

Expliquer sa période d’inactivité :

Tout d’abord, sachez que si le recruteur vous sollicite pour un entretien, c’est que votre profil l’intéresse alors ayez confiance en vous, en vos qualités et compétences.

Ensuite, le mieux est de tourner votre période d’inactivité à votre avantage ; mettez en avant les activités effectuées (engagement associatif, auto-formation…) et les compétences que vous avez pu développer (organisation, relationnel…) pendant cette période.

Continuez de faire des recherches sur votre spécialité et de développer vos compétences dans votre domaine afin de mettre au mieux en avant votre motivation et vos connaissances.

 

Gérer la reprise du travail :

Commencer un nouvel emploi, dans une nouvelle entreprise, après une longue période d’inactivité professionnelle peut amener le stress et la peur.

Mais n’oubliez pas que si le recruteur vous a choisi c’est qu’il a eu confiance en vous et qu’il a trouvé en vous des qualités qu’il n’avait pas vu chez les autres candidats.

Vous rentrez dans une face d’adaptation indispensable. Restez optimiste, dotez-vous d’un état d’esprit positif et chercher à apprendre et à faire connaissance avec l’équipe. Votre intégration y sera plus facile et moins pesante.

Maintenant que vous avez pris votre nouveau poste, gardez confiance en vous pour la suite, vous saurez évoluer positivement dans ce nouvel environnement en développer vos compétences.

Partager
À LIRE AUSSI
21/08/2019

Transfert intergénérationnel des compétences : une richesse collaborative

Les échanges de savoir-faire entre générations et la transmission de compétences facilitent l’apprentissage des métiers, des règles de fonctionnement et de culture d’entreprise. 1) Un enjeu de performance pour les […]


Lire la suite
1/02/2018

Salon des « Jobs saisonniers »

Olonne-sur-Mer organise son salon des « Jobs saisonniers » le samedi 17 février 2018 au Havre d’Olonne de 10h à 13h et 14h à 17h


Lire la suite
6/05/2019

Reprendre le travail après une longue période d’inactivité

Pour un recruteur, une longue période d’inactivité correspond à plus de 6 mois sans travailler et il est parfois difficile de reprendre un emploi après cette période. Le retour à […]


Lire la suite
slow management
27/08/2018

Productivité & Bien-Etre au travail, adoptez le Slow Management !

Aujourd’hui, un Français passe en moyenne 15% de sa vie au travail. Cette proportion est à la baisse, car elle représentait 40% au début du XXème siècle et jusqu’à 70% […]


Lire la suite
8/10/2018

Prélèvement à la Source, en avant pour une meilleure trésorerie !

En tant que salarié : Le prélèvement à la source est un mode de recouvrement de l’impôt qui permettra de supprimer le décalage d’un an entre la perception des revenus et […]


Lire la suite
Mixité au travail
12/11/2018

Mixité au travail : performance, équilibre et bien-être des salariés !

La mixité au travail intègre des hommes et des femmes, à savoir qu’une profession est dite « mixte » lorsque les hommes et les femmes représentent une part comprise entre 40 et […]


Lire la suite